Faculte Anthropologie

Qu’est-ce que l’ethnographie ?

Le rôle de l’ethnographe

Différente, bien que liée à l’ethnologie et à l’anthropologie, l’ethnographie est une méthode d’étude particulière utilisée par les anthropologues. Elle leur permet de présenter et de décrire les coutumes et plus largement, la culture d’un peuple en vue d’en dresser la « carte d’identité ».

Recueil de données sur le terrain

Alors que l’ethnologie consiste à analyser les us et les coutumes d’un peuple et à les mettre en perspective, l’ethnographie correspondrait à la période de récupération des données, autrement dit, à l’action sur le terrain. Cette fois, il ne s’agit pas d’analyser ou de réfléchir sur la nature même d’un peuple et de sa culture, mais de vivre au milieu de ce dernier et de mettre en exergue ce qui le caractérise. Bien entendu, si l’ethnographie correspond à l’étude sur le terrain, elle peut se dérouler sur n’importe quel terrain. Autrement dit, et même si on a souvent tendance à penser que l’ethnographie concerne seulement les peuples « exotiques » et lointains, il faut savoir que l’on parle également d’ethnographie lorsque l’on étudie le fonctionnement de divers groupes sociaux comme les sans-abri, les adolescents en échec scolaire… Pour pouvoir décrire un groupe ou un peuple, l’ethnographe se doit évidemment de vivre au milieu de ce dernier qu’il étudie et participe souvent au mode de vie afin de mieux le connaître et donc, de mieux le comprendre.

Le rôle de l’ethnographe

Bien qu’impliqué, l’ethnographe se doit de rester neutre lorsqu’il étudie un groupe ethnique ou un groupe social dans ses moindres particularités. Le premier but d’un tel travail est bien entendu de montrer la réalité telle qu’elle est, même si elle diffère des données officielles ou de l’idée que l’on pouvait s’en faire. Pour aller dans ce sens, le recueil des informations concernant une culture donnée peut être complété par une enquête menée en amont ou suite aux premières observations. Cette enquête peut être associée à des études statistiques qui permettent de mettre en relief les comportements, les habitudes, les mécanismes habituels mais également les dysfonctionnements liés à ces mécanismes. Dans un sens, en interprétant la réalité souvent complexe, l’ethnographe est également celui qui dénonce.

Quitter la version mobile